B2B & Réseaux Sociaux : 4 idées reçues à combattre

B2B & Réseaux Sociaux : 4 idées reçues à combattre

Marketeurs B2B, connaissez-vous le potentiel des réseaux sociaux pour votre activité ? Mieux connaitre votre marché, générer des leads, améliorer votre référencement, augmenter votre visibilité ou encore développer la fidélité de vos clients, sont autant d’avantage du social media B2B. Pourtant, bon nombre d’entreprises en B2B n’ont pas encore osé sauter le pas.

Zoom sur les 4 arguments que j’ai le plus souvent entendu et ce que je leur répond :

1. « On ne communique pas aux professionnels via les réseaux sociaux. »

Il est vrai que la cible B2B ne répond pas aux mêmes codes de communication que la cible B2C. Mais une audience B2B n’en reste pas moins constituée d’individus à part entière, sensibles à des arguments d’ordre rationnel mais également influencés par toutes sortes d’éléments intangibles (émotions, expériences, etc.). Les réseaux sociaux représentent justement le lieu idéal pour aller un delà du discours commercial !

2. « Ma cible B2B n’est pas sur les réseaux sociaux. »

Facebook compte 26 millions d’utilisateurs actifs en France. Vous n’allez pas me dire que cela n’inclut pas au moins un seul de vos prospects ? Comme l’immense majorité des individus, les Pro se connectent aux réseaux sociaux : le soir, le week-end, pendant leurs déplacements, voire même bien souvent au travail (lors des pauses, bien entendu !)… Votre cible B2B est connectée alors il serait dommage de passer à côté !

3. « Je vais créer des comptes sur toutes les plateformes »
Le but n’est pas d’être présent partout. Premièrement car tous les réseaux sociaux ne se valent pas. Deuxièmement car chaque réseau social a sa propre utilité. Troisièmement car votre cible B2B en fait sûrement un usage bien particulier. Vous voulez générer des contacts commerciaux ? Linkedin est un outil de choix. Vous souhaitez rester en veille sur votre secteur ? Investissez donc Twitter. Vous cherchez à donner une image plus accessible à votre marque B2B ? Le réseau grand public Facebook est idéal.

4. « Je vais utiliser les réseaux sociaux pour faire du buzz auprès des Pro. »

Vous avez constaté que certaines marques grand public réussissaient à apparaître sur tous les fils d’actu Facebook grâce à leurs campagnes de buzz, et vous voulez en faire autant ? Hâlte-là ! En B2B, faire du buzz ne doit pas être une fin en soi. N’oubliez pas que vous communiquez auprès de professionnels : votre audience valorise davantage la qualité de votre contenu que sa quantité. En outre, veillez à qualifier votre audience afin de lui apporter un contenu utile et intéressant.

Et vous que pensez-vous du social media en B2B ? Avez-vous des réticences ? Partagez vos avis et expériences en commentaires et ouvrons les débats 🙂

Scoop.it