Relations presse : à quelles occasions contacter les journalistes pour faire parler de votre startup dans les médias ?

Les relations presse représentent un des vecteurs de notoriété les plus puissants. Et le principal avantage des RP, c’est qu’elles sont gratuites et bien plus crédibles qu’un encart publicitaire ! Pour ceux qui disposent d’un peu de budget, l’idéal est de déléguer cette tâche délicate à des spécialistes, tels qu’à une agence de Relations Presse ou à un(e) attaché(e) de presse indépendant(e). Il vous en coûtera entre 800€ et 5000€ par mois, selon le niveau de notoriété visé et l’ampleur du projet. Mais comme beaucoup d’entrepreneurs, il est probable que votre budget soit plutôt proche de zéro ! Vous pouvez alors entreprendre de réaliser vous-même vos RP.

Mais que dire aux journalistes ? Et à quelles occasions les contacter ? Sachez que les journalistes sont sursollicités et reçoivent plusieurs centaines de communiqués par jour. Interdiction donc de leur faire perdre du temps avec une information insignifiante ou promotionnelle. Il faut arriver à vous démarquer en leur apportant une information qui a une vraie valeur ! Mettez-vous à la place du journaliste : votre sujet va-t-il intéresser son lectorat ? Le journaliste n’est pas là pour faire votre publicité. Son but est de proposer de l’information intéressante en vue d’accroitre et de fidéliser ses lecteurs.

Voici une liste de 6 sujets susceptibles d’intéresser la presse :

1. Un lancement

Vous lancez votre startup ? C’est le moment idéal pour commencer à vous faire connaître par la presse ! Si vous arrivez à tisser des liens avec les journalistes dès maintenant, il vous sera plus facile de transmettre des informations sur l’évolution de votre business par la suite.

Le lancement d’une nouvelle fonctionnalité phare peut également faire l’objet d’une campagne de presse, surtout si cette fonctionnalité est disruptive.

2. Un événement

Vous organisez un événement pour le lancement de votre startup, pour présenter un nouveau produit ou encore pour annoncer une grande nouvelle ? Pensez à convier les journalistes ! Envoyez-leur un communiqué avec toutes les informations sur l’évènement. Chouchoutez-là le jour J : press corner, buffet et rafraichissement, tote bag avec dossier de presse et goodies, etc. Lors de l’évènement, désignez une personne (idéalement le fondateur ou l’un des cofondateurs) qui restera totalement disponible pour accueillir les journalistes, donner des interviews, etc.

3. Les actualités institutionnelles

Vous venez de boucler une levée de fonds ? Ça tombe bien, la presse adore relayer ce genre d’information (surtout si vous avez levé beaucoup d’argent !). Investissez dans une campagne de relations presse pour devenir, l’espace de quelques jours, la nouvelle coqueluche des médias du web. Si vous avez réalisé une petite levée de fonds (par exemple : 200K€), adressez-vous plutôt à la presse locale. Les campagnes de presse annonçant des nouvelles corporate telles que la nomination d’un nouveau PDG ou la publication des résultats annuels sont réservées aux startups de grande envergure, déjà très connues des médias.

4. L’évolution de votre business

Pas besoin d’être une licorne pour être visible dans la presse sur le long terme. Essayez de réfléchir à des évolutions marquantes dans le développement de votre startup : réception d’un prix, développement dans un nouveau pays, recrutement intensif à venir, ouverture de nouveaux locaux, croissance exceptionnelle… Ce genre d’information intéressera tout particulièrement la presse locale, qui aime constater que le tissu économique de sa région est en mouvement.

5. L’analyse du marché

Il est possible qu’il ne passe rien de particulier pour votre startup durant quelques mois. Pourtant, il est important de continuer à occuper le champ médiatique et à entretenir vos relations avec les journalistes. Alors, pourquoi ne pas apporter votre point de vue expert sur votre industrie ? Plusieurs formats sont possibles. Vous pouvez proposer à la presse une interview (du fondateur ou de l’un des cofondateurs), durant laquelle vous décrypterez les nouvelles tendances du marché ou ferez une analyse de situation. Vous pouvez aussi envoyer votre analyse sous la forme d’un rapport, éventuellement accompagné d’une petite infographie contenant les résultats clés de votre étude. Vous disposez peut-être de données émanant de vos clients ? Si oui, c’est une excellente nouvelle, vous allez pouvoir les utiliser pour vos campagnes RP. Je suis actuellement en charge des relations presse de Glassdoor, une startup américaine qui opère un site de recueil d’avis de salariés sur leur employeur. J’ai donc la chance d’avoir à ma portée un tas de contenu généré par les utilisateurs qui s’avère être une véritable mine d’or pour les RP.

6. Le Newsjacking

Le newsjacking consiste à rebondir sur une actualité. Restez en veille et si vous décelez une actualité qui se rapporte à votre activité, n’hésitez pas à contacter la presse pour lui apporter votre analyse ou vos données. Le but avec le newsjacking est d’être le plus réactif possible. Si l’information a plus de deux heures, il est sûrement déjà trop tard. N’hésitez pas à mettre en place des outils d’alerte tels que Google Alertes pour rester à l’affût !

Vous avez maintenant tout un panel de sujets intéressants à proposer à la presse pour espérer occuper le paysage médiatique sur le long terme. Le moment est maintenant venu de passer à l’action et d’envoyer votre communiqué à une cible de médias soigneusement sélectionnés. Voici 25 astuces pour réussir vos RP, depuis la rédaction du communiqué jusqu’à l’optimisation de vos campagnes de presse.

Un journaliste semble intéressé par votre communiqué ? Pas de panique, découvrez comment transformer le contact avec ce demi-dieu en retombées presse.

 

À vous la notoriété grâce aux RP !

 

 


Shares
Share This

Partagez cet article !